Bannière

Association et autonomie populaire : l'émergence de l'idéal coopératif et l'état au Québec 1850-1914

Le coopératisme constitue un système économique qui s'est développé assez tardivement au Québec. Ce mouvement est en effet né au début des années 1860 afin de lutter contre le capitalisme sauvage de l'époque. Le but de l'idéal coopératif est à l'époque de mettre sur pied une alternative sociale permettant de contrer cette grande tendance de la deuxième moitié du 19e siècle, qui consiste à recourir à un modèle hégémonique basé essentiellement sur l'individualisme et la libre concurrence.

Le modèle coopératif sera ici étudié entre 1850, date médiane du 19e siècle et année d'adoption de «L'acte pour incorporer certaines associations charitables, philanthropiques et de prévoyance», et 1914, année qui marque le début de la première guerre mondiale et qui permet d'analyser les grandes lois coopératives du début du 20e siècle au Québec.

Enfin, le coopératisme n'est pas vu dans cet essai dans une perspective historique, le but fondamental de cet ouvrage étant de mieux comprendre le côté législatif lié à l'émergence de l'idéal coopératif au Québec. Ce fascicule propose donc d'étudier différentes lois mises sur pied par l'appareil gouvernemental et d'établir les rapports que ces lois ont eus avec l'émergence du coopératisme au Québec. Cet ouvrage permettra ainsi de constater que le succès de la coopération implique un recours à l'État, qui agit comme dispensateur essentiel de normes.

NOTE BIBLIOGRAPHIQUE

Association et autonomie populaire : l'émergence de l'idéal coopératif et l'état au Québec 1850-1914, Jean-Marie Fecteau avec la collaboration de Isabelle Dupuis, février 1989.


logo Desjardins

signature francais logo

 logo 25ansChaire