Bannière

Les caisses populaires et le développement de l'emploi

Dans le cadre des théories du développement endogène, les auteures font ressortir le potentiel des caisses populaires dans le développement régional de l'emploi. Ce potentiel est plus à même de se concrétiser depuis l'entrée des caisses populaires dans le financement d'activités commerciales. Même si les critères formels de décision retenus dans la gestion des portefeuilles de prêts commerciaux ne différent pas de ceux des autres institutions financières et n'incorporent pas le critère de la création d'emplois, le maintien de l'ancrage local des caisses et d'un certain pouvoir de la base, malgré la croissance du Mouvement Desjardins, font des caisses un agent particulier dans le secteur financier. Les limites de marché des caisses populaires, la nature décentralisée du Mouvement Desjardins rendent plus attrayant le financement de petites entreprises qui contribuent au développement local et régional de l'emploi.

L'incapacité d'intégrer de façon formelle le critère de la création d'emplois dans le processus d'étude des demandes de prêts commerciaux ne constitue pas un désengagement des caisses face à la création d'emplois locaux tel que le démontre la mise sur pied de programmes pour jeunes entrepreneurs. Par ceux ci, les caisses créent des portefeuilles limités de prêts servant à financer des projets qui n'auraient passés la barre des services réguliers de crédits commerciaux. Le succès des entreprises financées dans ce cadre démontre de l'existence d'un potentiel de création d'entreprises viables qui ne peuvent voir le jour avec les critères usuels de financement de projets. La concrétisation de ce potentiel, en raison de contraintes de rentabilité des institutions financières, ne passent pas par un élargissement de ces programmes pour jeunes entrepreneurs, mais par l'établissement de partenariat qui permet un meilleur partage du risque associé au démarrage d'activités.

NOTE BIBLIOGRAPHIQUE

Les caisses populaires et le développement de l'emploi, Anne Beaulieu et Diane Bellemare, février 1991.


logo Desjardins

signature francais logo

 logo 25ansChaire