Bannière

Un modèle économétrique de la marge bénéficiaire des institutions de dépôt sises au Canada et au Québec

Le but de ce mémoire est de proposer un modèle économétrique qui permet d'expliquer la marge bénéficiaire des principales institutions de dépôt au Canada et au Québec.

Les résultats ont démontré que c'est l'une des «imperfections» du marché la volatilité des taux d'intérêt qui explique le mieux, bon an mal an, les fluctuations de la marge bénéficiaire des différentes catégories d'institutions de dépôt.

Les facteurs institutionnels ont aussi un impact considérable sur la marge bénéficiaire. À l'intérieur de cette catégorie, les variables de structure du bilan telles que la proportion grandissante des prêts hypothécaires et personnels dans les actifs totaux, ont permis de rendre compte, en partie, des marges des fiducies et des caisses populaires Desjardins du Québec. Toujours dans les variables de structure du bilan, c'est le ratio des prêts personnels aux actifs totaux qui exerce le plus d'impact sur les marges des banques. Finalement, les écarts d'appariement, autres facteurs institutionnels, influencent grandement les marges des institutions de dépôt canadiennes et québécoises.

Télécharger la version intégrale en format PDF


logo Desjardins

signature francais logo

 logo 25ansChaire