Bannière

L'impact de la formule de «propriétaire-usager» sur la gestion des coopératives

Si l'on accepte l'idée généralement répandue que l'entreprise doit servir prioritairement les intérêts de ses propriétaires, ou si l'on considère que ceux-ci, par les droits qui leur sont conférés, sont les plus en mesure, parmi les partenaires de l'entreprise, d'imposer leurs objectifs à cette dernière, il faut admettre que la forme de propriété exercera une contrainte sur les pratiques de gestion puisque celles-ci sont fonction des objectifs de l'entreprise.

Dans cette perspective, l'auteur analyse l'impact de la propriété coopérative, c'est-à-dire aux mains des "usagers", sur la gestion par rapport à celui de la propriété capitaliste, c'est-à-dire aux mains des "actionnaires". Il analyse aussi les différences dans la gestion des coopératives qui sont introduites par les différentes formules de propriété coopérative : propriétaires-clients, propriétaires-fournisseurs et propriétaires-travailleurs.

Télécharger la version intégrale en format PDF

NOTE BIBLIOGRAPHIQUE

L'impact de la formule de "propriétaire-usager" sur la gestion des coopératives, Marcel Roy, mai 1993.


logo Desjardins

signature francais logo

 logo 25ansChaire