Bannière

L'efficience dans l'allocation des frais d'exploitation dans les institutions de dépôts : une étude empirique des économies d'échelle et d'envergure chez les caisses populaires Desjardins du Québec

Le secteur financier connaît actuellement des modifications majeures. La survie des institutions financières est maintenant étroitement liée à leur capacité de mettre en présence les intervenants en surplus et en déficit de liquidités au meilleur coût possible. Les caisses populaires Desjardins, de par leur autonomie et leur structure décentralisée, représentent un cas intéressant. Les caisses ont vu leur marge bénéficiaire fondre significativement au cours des dernières années alors que leur frais d'exploitation demeuraient sensiblement au mjême niveau. Nous avons ainsi évalué la présence d'économies d'échelle et d'envergure pour quatre groupes de caisses populaires : les caisses performantes versus les non performantes et les caisses avec et sans points de services.

Les estimations que nous avons effectuées confirment la présence d'économies d'échelle pour l'ensemble des groupes de caisses analysés. Les caisses populaires sans point de services et identifiées comme performantes réalisent des économies d'échelle supérieures aux autres groupes de caisses. Les économies d'échelle des caisses avec points de services sont inférieures à celles des caisses sans point de services.

L'analyse de la fonction de coût des caisses nous a permis d'identifier qu'un écart de 23% est observé entre les caisses performantes et non performantes sant point de services comparativement à un écart de 32% du côté des caisses avec points de services. La presque totalité de l'écart chez les caisses sans point de services est attribuable à de l'inefficience alors que seulement 50% de l'écart est attribuable à de l'inefficience du côté des caisses avec points de services.

Nous avons conclu cette recherche en simulant l'impact d'une croissance de 10% du volume de prêts sur les frais d'exploitation au cours des cinq prochaines années. Les résultats démontrent que les caisses pourraient réduire leur ratio de frais d'exploitation d'environ 0,1 9$ par 100% d'actif au cours de cette période. La baisse serait légèrement plus marquée du côté des caisses sans point de services. Une réduction de 2% de l'inefficience des caisses non performantes permettrait une diminution additionnelle de 0,09 $ par 100 $ d'actif. Les gains associés à une réduction de l'inefficience ne sont pas négligeables.

Télécharger la version intégrale en format PDF

NOTE BIBLIOGRAPHIQUE

L'efficience dans l'allocation des frais d'exploitation dans les institutions de dépôts : une étude empirique des économies d'échelle et d'envergure chez les caisses populaires Desjardins du Québec, Guy Boisclair, mars 1994.


logo Desjardins

signature francais logo

 logo 25ansChaire