Bannière

Analyse de l'appariement des caisses populaires et d'économie Desjardins et des six grandes banques à charte canadiennes; étude comparative

Cette étude a pour objet l'appariement de 1'ensemble des caisses populaires et d'économie Desjardins ainsi que les six grandes banques à charte canadiennes, soit la Banque de Montréal, la Banque Nationale du Canada, la Banque de Nouvelle Écosse, la Banque Canadienne Impériale de Commerce, la Banque Royale du Canada et finalement la Banque Toronto Dominion. Dans ce document, nous nous proposons d'étudier les deux composantes du risque de taux d'intérêt, soit le risque revenu et le risque prix. Une fois la revue de littérature présentée, nous élaborons un modèle économétrique qui mesure les ajustements des revenus et des dépenses d'intérêt par 100 $ d'actifs aux fluctuations des taux d'intérêt à court et à long terme. Après avoir estimé les équations de revenus et de dépenses d'intérêt par 100 $ d'actifs, nous analysons le désappariement des institutions étudiées et isolons par la suite les variables qui permettent le mieux de prévoir l'évolution desdits revenus et dépenses. Nous effectuons par la suite des simulations de taux d'intérêt afin de déterminer leur impact sur la marge bénéficiaire des institutions ci-haut.

L'estimation de notre modèle s'est soldée par des résultats fort intéressants. Certes, les variables les plus importantes pour juger de l'évolution des revenus et des dépenses d'intérêt par 100 $ d'actif sont inéluctablement les variables de taux d'intérêt à court et à long terme en raison du fait qu'elles représentent la base de notre analyse de l'appariement des institutions de dépôt étudiées. Outre ces deux variables, les variables qui ont la plus grande incidence sur la marge bénéficiaire de ces institutions sont le pouvoir financier, la variable auxiliaire, qui mesure l'impact de la récession 1990 92 sur les revenus et les dépenses d'intérêt, et la proportion des dépôts à terme dans les dépôts totaux. Par ailleurs, les caisses populaires Desjardins sont beaucoup plus désappariées que les banques à charte canadiennes. Les institutions les plus appariées, aussi bien à court terme qu'à long terme, sont la Banque Royale du Canada et la Banque Toronto-Dominion. Les caisses populaires Desjardins sont les plus désappariées à court terme alors que la Banque Nationale du Canada s'avère être l'institution de dépôt la plus désappariée à long terme.

Télécharger la version intégrale en format PDF

NOTE BIBLIOGRAPHIQUE

Analyse de l'appariement des caisses populaires et d'économie Desjardins et des six grandes banques à charte canadiennes; étude comparative, Yassir Berbiche, avril 1994.


logo Desjardins

signature francais logo

 logo 25ansChaire