Bannière

Les transformations de l'économie, un défi pour la coopération

Au 20e siècle, la plupart des gens ont été élevés dans un monde où, grosso modo, deux grands systèmes économiques s'affrontaient : le capitalisme et le communisme. Avec la disparition de ce dernier système cependant, plusieurs s'interrogent sur les conséquences d'un monde où existe presque uniquement un système économique.

Ce document traite en ce sens des valeurs du coopératisme, car ce système trop mal connu peut certes répondre aux nouvelles réalités économiques. Les convictions de l'auteur sont claires à cet égard : "le système coopératif combine les vertus du capitalisme et dans une certaine mesure du socialisme sans en avoir les défauts et en palliant leurs faiblesses".

L'auteur explique que la formule coopérative est utile et applicable à peu près partout. Le grand défi cependant est de "vendre" les bienfaits du coopératisme, car le manque de notoriété de la formule est son handicap majeur. Pour ce faire, l'auteur souligne qu'il faut à tout prix éduquer la population sur le système coopératif, car des lacunes au niveau de ses connaissances entraînent souvent des préjugés. La péroraison exprime d'ailleurs bien l'idée du texte: "Lorsqu'un plus grand nombre de personnes y [coopératisme] croiront un peu plus, de telles entreprises à succès se feront plus nombreuses et notre économie nous appartiendra davantage. Nous serons moins locataires et plus propriétaires".

Télécharger la version intégrale en format PDF

NOTE BIBLIOGRAPHIQUE

Les transformations de l'économie, un défi pour la coopération, Jocelyn Proteau, octobre 1994.


logo Desjardins

signature francais logo

 logo 25ansChaire