Bannière

L'insuffisance du capital chez les caisses populaires Desjardins du Québec

Cette étude exploratoire vise à déterminer les causes de l'insuffisance du capital chez les caisses populaires affiliées à la Fédération des caisses populaires Desjardins de Montréal et de l'Ouest-du-Québec Depuis l'entrée en vigueur des normes de Bâle en matière de capitalisation, un grand nombre de caisses populaires font montre d'une insuffisance de capital. Il est montré dans cette étude que plusieurs facteurs sont reliés à l'insuffisance du capital, dont les plus importants sont les revenus nets d'intérêt par 100 $ d'actifs et les dépenses en personnel par 100 $ d'actifs. Le lancement de nouveaux véhicules de capitalisation pourrait aider à résoudre le problème de sous-capitalisation des caisses mais il reste que ces instruments doivent être utilisés avec circonspection. Il semble en effet que ce soit les caisses qui font montre de la plus grande insuffisance de capital qui aient le plus recouru aux nouveaux véhicules de capitalisation à leur disposition.

Télécharger la version intégrale en format PDF

NOTE BIBLIOGRAPHIQUE

L'insuffisance du capital chez les caisses populaires Desjardins du Québec, Raymond Théoret, Jean-Marc Thuotte, janvier 1996.


logo Desjardins

signature francais logo

 logo 25ansChaire