Bannière

Recherche exploratoire sur les besoins des coopératives des communautés de Usulatan au El Salvador

Ce projet de recherche résulte d'une démarche de réflexion sur l'intervention sociale en coopération internationale et d'une préoccupation inscrite dans le mandat du Consortium canadien pour le développement social international. Le point d'ancrage vient de problèmes soulevés par un groupe de Salvadoriennes et Salvadoriens établis à Montréal soucieux de l'avenir et du rôle des coopératives dans une des régions les plus pauvres du Salvador, le Bas Lempa, dans le canton de Jiquilisco, département d'Usulutan. Ils nous ont fait part du désarroi des habitants de toute cette région peuplée de nouvelles « colonies » nées des accords de paix entre le gouvernement salvadorien et le Front de libération nationale en 1992. Dans le cadre de cette entente, les démobilisés de la guerre, ex-combattants des forces armées et de la guerilla ont reçu des parcelles de terre dans cette région mais ils doivent développer l'agriculture sur ces terres abandonnées et ravagées par la guerre sans aucune ressource matérielle et avec des ressources humaines peu formées. En outre, les enjeux centraux étant certes le rôle social des coopératives dans le développement de cette région et la survie même de ces institutions vitales pour les paysannnes et les paysans. Les coopératives sont au prise avec une dette énorme, somme toute artificielle, puisque l'on a supposément attribué des terres aux paysannes et aux paysans par la formule coopérative mais on veut leur faire payer. En réalité, ils sont sortis de la guerre plus pauvres qu'avant en raison de la situation que nous expliquerons dans notre analyse de la situation.

À partir de ce questionnement, une démarche de recherche-action collée aux préoccupations des communautés salvadoriennes de base d'ici et de celles du Salvador a été entreprise. Depuis le début, le fil conducteur se tisse autour de deux préoccupations centrales, premièrement préciser la nature des besoins de ces communautés, besoins passablement explicites, et, deuxièmement, d'analyser la dynamique de ces communautés dans leurs liens avec les coopératives comme institutions-clés dans l'organisation de la production agricole et dans la mise en place d'infra-structures de soutien à la vie communautaire, notamment la création de services sociaux et de santé.

Télécharger la version intégrale en format PDF

NOTE BIBLIOGRAPHIQUE

Recherche exploratoire sur les besoins des coopératives des communautés de Usulatan au El Salvador, André Jacob, Vilma Munguia Palacios, Loreto Reyes, février 1998.


logo Desjardins

signature francais logo

 logo 25ansChaire